De nouveaux pôles d’excellence rurale en Aquitaine ?

5 dossiers aquitains figurent parmi les 115 lauréats retenus le 7 juillet 2010 pour devenir des PER (Pôles d’Excellence Rurale). Cet appel à projets se déroule en deux vagues pour le dépôt des candidatures (février et octobre 2010). Un premier groupe de projets a donc été sélectionné par le ministère de l’Espace rural et de l’Aménagement du territoire et celui de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche (…).

Tous les dossiers portent sur des projets d’investissement qui favorisent l’activité économique ou l’offre de services dans les territoires ruraux concernés.

Association Pays du Grand Bergeracois (Dordogne) : Ecopôle, économie et écologie, développement durable en milieu rural.

Castanéa Périgord : société d’exploitation du châtaigner certifiée en gestion forestière durable, labellisé PEFC (Programme de Reconnaissance des Certifications Forestières). Projet porté par la chambre économique de la Dordogne.

Centre Hospitalier Sud Gironde : création d’un réseau de maisons de santé rurales sur le territoire du Sud Gironde.

Communauté de communes d’Aire sur l’Adour (Landes) : projet de structuration d’un territoire interrégional afin de créer des conditions d’attractivité et de maintien des populations.

Communauté de communes du Val de Garonne (Lot-et-Garonne) : développement d’un service petite enfance.

Le premier appel à projets « pôles d’excellence rurale » lancé en décembre 2005 a enregistré une forte mobilisation : 750 candidatures ont été soumises au ministère de l’Espace rural. La sélection des PER a été réalisée en deux temps, juin et décembre 2006. Elle a débouché sur la labellisation de 379 dossiers, portant sur 4 grandes thématiques répondant à des enjeux majeurs dans les territoires ruraux :

  1. valorisation et gestion des bio-ressources,
  2. services et accueil de nouvelles populations,
  3. technologies au service des entreprises artisanales et industrielles,
  4. promotion des richesses naturelles, culturelles, organisation du tourisme.

Les projets retenus en 2006 correspondaient à plus de 1,2 milliard d’euros d’investissements et à une dotation de l’Etat de 235 millions d’euros. Grâce à ces pôles, les créations d’emplois directs ont pu être estimées entre 5 000 et 6 000 durant cette période.

  • Consulter en ligne la liste des 115 lauréats (5 pages) :

A propos Gabrielle Denis

Directrice associée d'Editoile, agence de communication web (stratégie de contenu, création de contenu, community management et formation) à Bordeaux (Gironde, Aquitaine).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.