Publié par Laisser un commentaire

Le commerce international de l’Aquitaine en 2009

Le portail Aquitaine International, dédié au développement international des entreprises, a publié en juillet 2010 Le commerce international de l’Aquitaine en 2009, une étude de 71 pages dressant un constat précis des échanges internationaux de la région, par pays et par secteur d’activités. Ce document présente  la contribution de chaque département aquitain. Principaux enseignements.

L’impact de la crise

Premier constat : la crise ayant frappé les économies n’a pas épargné l’Aquitaine. Néanmoins, si on constate une baisse significative des exportations (- 15 % par rapport à 2008), il en va de même pour les importations (- 21 %). Le solde commercial de l’Aquitaine reste donc largement positif.

En 2009, les grandes spécialités régionales assurent toujours une part conséquente de l’excédent commercial. C’est notamment le cas du secteur agroalimentaire (produits agricoles et produits des industries agroalimentaires), de la chimie (produits pharmaceutiques et produits chimiques), de l’aéronautique (matériels de transport) et du bois.

Les États-Unis, partenaires privilégiés de l’Aquitaine

Les exportations vers les Etats-Unis, qui restent un pays client privilégié de l’Aquitaine, enregistrent une baisse deux fois moins importante (- 21 %) qu’au niveau national. La diminution observée provient spécialement de la construction aéronautique et spatiale et, dans une moindre mesure, des vins.

Les Pyrénées-Atlantiques, dauphin de la Gironde

Sans surprise, la Gironde reste le premier département exportateur et importateur en valeur de l’Aquitaine, avec près de 60 % des échanges régionaux. Les Pyrénées-Atlantiques se placent en seconde position avec 16 % des échanges aquitains, talonnés par les Landes (13 %).

  • Consulter Le Commerce international de l’Aquitaine en 2009 en ligne et en intégralité (71 pages) :
Aquitaine international a publié en juillet 2010 <i>Le commerce international de l’Aquitaine en 2009</i>, une étude de 71 pages dressant un constat précis des échanges internationaux de l’Aquitaine en 2009, par pays et par secteur d’activités (…).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.