Bihartean : une CCI transfrontalière au Pays Basque

Les chambres de commerce et d’industrie de Bayonne Pays Basque et de Guipuzcoa (Pays Basque espagnol) ont créé le 14 octobre 2010 Bihartean, une CCI transfrontalière. Objectif : développer les projets économiques, répondre aux besoins des entreprises des deux territoires et créer des formations communes.

Une « CCI sans mur »

Les deux CCI, qui ont des relations transfrontalières depuis plusieurs décennies au travers de projets communs (missions en Chine, salons professionnels, etc.), ont décidé d’aller plus loin en créant Bihartean qui s’appuie sur les services des deux chambres. Elles souhaitent ainsi franchir une étape supplémentaire afin de :

  • mieux structurer leur action ;
  • lui donner une visibilité plus grande auprès des entreprises et des pouvoirs publics ;
  • impulser des actions de coopération nouvelles et pérennes entre les entreprises et l’ensemble des acteurs économiques des deux territoires.

Une naissance dictée par le besoin d’échanger

Le projet de création de la chambre de commerce transfrontalière est issu d’une enquête réalisée en septembre 2010 sur les besoins des entreprises des deux territoires. Cette étude repose sur près de 1 400 questionnaires (900 réalisés en Gipuzkoa et 400 en Pays Basque français). L’analyse des résultats met en relief des partenariats économique potentiellement élevés et une méconnaissance de chaque territoire vis-à-vis de son voisin.

Un premier rendez-vous prévu

Le 30 novembre 2010 à la Camara de Gipuzkoa à Saint-Sébastien, se dérouleront les rencontres Entrepreneurs sans frontières. Cette journée mettra en présence les dirigeants de 200 entreprises des deux territoires afin qu’ils se rencontrent au cours de face-à-face courts, qu’ils se connaissent et qu’ils nouent, le cas échéant, des partenariats.

En savoir plus :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.