Publié par Laisser un commentaire

L’activité des TPE de Gironde s’est stabilisée en 2010

Les centres de gestion agréés de Gironde ont publié en novembre 2010 L’Observatoire de la TPE en Gironde, une étude mettant en lumière les résultats commerciaux et la vision économique des chefs de TPE (Très Petites Entreprises) du 1er janvier au 30 juin 2010.

Le cadre de l’étude

Les CGA (Centres de Gestion Agréés) de Gironde sont des associations à but non lucratif qui se positionnent en cabinet de conseil pour le développement économique des entreprises. Ont participé à cette étude :

  • CEGOGEB (CGA de Bordeaux)
  • CEGOGIR (CGA de Gironde)
  • CEGAL (CGA de Libourne)

Ils réalisent chaque semestre une enquête sur le climat économique des TPE girondines. Un panel de 1 215 chefs d’entreprises de TPE issus de 7 secteurs d’activités (commerce alimentaire, équipement à la personne, automobile, bâtiment, tabac presse, hygiène et restauration) sont interrogés sur leurs résultats et leurs perspectives.

Les chiffres sont ensuite comparés aux semestres précédents afin de mesurer l’impact de la crise sur les TPE.

Résultat : un constat mitigé

Les chiffres de l’étude montrent une activité commerciale qui se stabilise enfin dans la plupart des entreprises : 52 % des entrepreneurs affirment avoir un CA (Chiffre d’Affaires) stable, 21 % un CA qui augmente et 32 % un CA en baisse . La situation de trésorerie de la majorité des entreprises (75 %) est positive, soit une hausse de 15 points sur l’année précédente.

L’étude souligne aussi d’importantes disparités entre les secteurs d’activités mais aussi en leur sein, selon les spécialisations ou la zone géographique (rurale/urbaine). La reprise ne semble pas être la même pour tous (hausse de l’activité automobile et de la restauration mais stagnation du secteur de l’hygiène et de la santé).
En y regardant de plus près, les chiffres de l’enquête laisse présager des perspectives économiques mitigées pour fin 2010 et début 2011. Jusqu’à présent peu d’investissements ont été réalisés au sein des TPE girondine et d’après les déclarations, peu d’embauches sont à prévoir dans la plupart des secteurs.

Pour en savoir (+)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.