La plate-forme Compositadour a été inaugurée à Bayonne

Compositadour, la plate-forme de R&D (Recherche & développement) sur les matériaux composites, a été inaugurée le 23 décembre 2010 à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques). Gérée par l’école d’ingénieurs ESTIA (Ecole Supérieure des Technologies Industrielles Avancées), elle répond notamment aux besoins des industriels de l’aéronautique afin de développer les compétences en matériaux composites.

Les objectifs de Compositadour

Installée sur le parc Technocité à Bayonne, Compositadour est une plate-forme technique de 2 000 m2, spécialisée dans les procédés robotisés de mise en œuvre des matériaux composites. Elle s’inscrit dans le cadre du développement industriel et économique des Pyrénées-Atlantiques et répond à plusieurs objectifs :

  • Maîtriser de nouveaux procédés
  • Développer et mutualiser des compétences nouvelles
  • Transférer des savoir-faire industriels vers les PME du territoire
  • Réaliser des prestations de services

Les activités concrètes

Compositadour répond à des besoins industriels par le biais de prestations de formation, de recherche et de développement technologique. La plate-forme intervient pour:

  • Les études de faisabilité et de pré-industrialisation
  • L’aide aux choix de technologies
  • L’assistance à la conception
  • La réalisation d’éprouvettes, de maquettes, de prototypes
  • Les essais, contrôle et caractérisation de pièces réalisées
  • La formation
  • Le montage de projets de R&D collaboratifs

Concrètement, cela se traduit par 27 contrats de sous-traitance aéronautique, 3 formations initiales et continues (ESTIA, AFPI et le lycée Jean Taris) et un premier programme collaboratif de R&D labellisé par les pôles de compétitivité Aerospace Valley et Emc2.

Les partenaires du projet

Initié en janvier 2009 par le conseil régional d’Aquitaine, le projet a regroupé des partenaires industriels (Dassault, Daher et EADS Composites d’Aquitaine), ainsi que des partenaires institutionnels (Etat, conseil régional d’Aquitaine, conseil général des Pyrénées-Atlantiques, agglomération Côte Basque Adour, SEM Créaticité).

Le FEDER (Fonds Européen de Développement Economique Régional) a financé 90 % du projet, et particulièrement les équipements de pointe.

En savoir (+) :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.