Le contrat de pays Coeur d’Albret est reconduit jusqu’en 2013

Le contrat de Pays Cœur d’Albret 2010-2013 a été signé à la mairie de Nérac (Lot-et-Garonne) le 20 janvier 2011. Objectif : reconduire la convention triennale pour poursuivre le développement territorial d’Albret.

 

Qui est concerné ?

Le pays Cœur d’Albret couvre 3 communautés de communes, 36 communes et 26 000 habitants dans le Sud du Lot-et-Garonne. Ce territoire rural possède une agriculture de qualité, mais aussi un potentiel touristique important. Il compte 750 entreprises (hors exploitations agricoles), essentiellement dans les activités traditionnelles (exploitation du bois, mécanique, chaudronnerie, verrerie) et les services.

Le nouveau contrat de pays a été signé par les représentants de la mairie de Nérac, du syndicat mixte du Pays d’Albret, du conseil général et de la région Aquitaine. Il porte sur un investissement total de 7,7 millions d’euros qui servira à près de 24 projets en 3 ans, pour la période 2010-2013.

Pourquoi faire ?

Ce contrat vient renforcer l’attractivité du territoire, autant d’un point de vue économique que touristique. L’aménagement territorial en est l’objectif principal. Il doit répondre aux priorités que sont le développement économique et l’emploi, l’habitat et le logement, les services et l’amélioration du cadre de vie, l’aménagement et le développement durable. Une attention particulière sera portée à l’aide aux jeunes pour l’emploi et le logement.

Concrètement, le contrat se décline en 4 axes d’actions :

  1. Maîtriser l’évolution des espaces et préserver leur diversité patrimoniale
  2. Renforcer l’attractivité du territoire pour les populations et les activités
  3. Appuyer le développement économique sur la qualité et l’innovation
  4. Promouvoir une culture commune

C’est à partir de ces 4 axes que seront définis les projets. Plusieurs d’entre eux ont d’ailleurs déjà été révélés :

  • Définir une charte paysagère
  • Poursuivre la réalisation de logements communaux destinés aux jeunes et aux saisonniers
  • Créer une zone d’activités stratégiques autour du lycée agricole
  • Aménager une piscine couverte à Nérac
  • Soutenir le projet du camping de la Pinède à Barbaste ou celui de Lislebonne dans le Mézinais

Le conseil régional entend ainsi envoyer un signe fort, en continuant à soutenir les contrats de pays en Aquitaine (Pays des Landes de Gascogne, Pays Rives de Garonne, etc.), alors que l’avenir des pays est actuellement en réflexion à l’échelle nationale.

En savoir (+)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.