Logo région Aquitaine

L’Aquitaine a désormais son cluster TIC-santé

Le conseil régional d’Aquitaine a lancé le cluster TIC-santé Aquitain le 7 avril 2011 à Bordeaux. Objectif : structurer et développer la filière dans la région. Peu de gens le savent, mais l’Aquitaine est la première région de France dans le secteur des technologies dédiées à la santé.

Un cluster porté sur les innovations technologiques

L’Aquitaine possède désormais son propre cluster (grappe d’entreprises) destiné au développement de produits et services technologiques dédiées à la médecine, à la santé et à l’autonomie des personnes âgées ou indépendantes.

Cette initiative est portée par le conseil régional d’Aquitaine, l’INRIA (Institut National de la Recherche en Informatique et en Automatique), l’Université de Bordeaux et les entreprises Agfa HealthCare et McKesson France . Elle s’inscrit dans le développement des filières industrielles Aquitaine.

La région compte déjà plusieurs grappes d’entreprises lancées ou en cours de création dans les secteurs de l’éolien, le solaire, les sports de glisse, la géolocalisation, le viti-vinicole, l’agroalimentaire, etc.

La filière TIC-santé en Aquitaine

L’Aquitaine est la région dont le CA (Chiffre d’affaires) et les effectifs du secteur sont les plus élevés. En 2008, la région représentait à elle seule, 45 % du CA français de cette filière contre 30 % pour l’Ile-de-France.

L’activité des entreprises aquitaines représente 52 % du marché en SIH (Systèmes d’Information Hospitaliers) publics , 44 % du marché en SIH privés  et 52 % du marché des logiciels de gestion des cabinets médicaux (chiffres 2009).

On compte plus d’une trentaine de start-up, PME (Petites et Moyennes Entreprises) et grandes entreprises dans la région. Parmi elles, 3 leaders internationaux de l’informatique de la santé ont leur siège en Aquitaine :

  • Agfa HealthCare
  • McKesson France
  • Siemens Health Services France

Ces entreprises spécialisées développent principalement des logiciels pour simplifier le quotidien du corps médical et faire évoluer l’organisation interne des établissements médicaux. Par exemple, Ki-Lab a développé une application de gestion et de suivi des soins hospitaliers sur interne. Octime a lancé un progiciel de gestion de planning du personnel.

En savoir (+)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.