Coop & Bât : la première CAE bâtiment d’Aquitaine

Coop’Alpha a créé en juin 2011 Coop & Bât, la première coopérative d’activités et d’emploi spécialisée dans le bâtiment de la région Aquitaine. Cette structure qui accompagne les créateurs d’entreprise dans le bâtiment bénéficiera de la garantie décennale obligatoire dans ce secteur.

Qu’est-ce que c’est ?

La CAE (Coopérative d’Activités et d’Emploi) est un dispositif proche de la couveuse d’entreprises, qui permet aux porteurs de projet de tester leur idée en « grandeur réelle », d’apprendre leur métier de futur chef d’entreprise et de facturer sans avoir à s’immatriculer.

Jusqu’à présent, il n’existait qu’une seule CAE en Aquitaine : Coop’Alpha à  Lormont (Gironde). Bientôt, le département en accueillera une 2e spécialisée dans le bâtiment : Coop & Bât. Ce sera la treizième CAE de ce type l’échelle nationale et la première en Aquitaine.

« Cette création est une réponse à un besoin régional », explique Grégoric Faucon, spécialiste de l’éco-construction et directeur de Coop & Bât. « Suite à une étude de marché réalisée en 2009, 880 porteurs de projet dans le bâtiment ont été identifiés pour la seule Gironde ! Jusqu’à présent, ils ne pouvaient pas être accueillis par Coop’Alpha car la structure ne bénéficiait pas de la garantie décennale obligatoire dans les métiers du bâtiment. Une garantie dont disposera Coop & Bat. »

Quels sont les critères de sélection ?

Coop & Bat accepte tous les créateurs d’entreprise dans le bâtiment, issus de la région Aquitaine, quels que soient leur âge, leurs compétences (artisan, maître d’œuvre, bureau d’étude) et leurs diplômes. Il n’y a pas de jugement sur le chiffre d’affaire prévisionnel. 2 types de profils sont privilégiés : les femmes et les entreprises dans l’éco-construction.

Pour candidater, les candidats doivent contacter Coop & Bât pour assister à une réunion collective pour qu’on leur explique en détail les conditions. A la suite de cette rencontre, ils décident s’ils souhaitent poursuivre leur projet. Une fois leur dossier solide, il est présenté à l’assureur pour validation.

A l’entrée dans la coopérative, l’entrepreneur signe un contrat d’accompagnement puis un CDI d’entrepreneur salarié. Il peut rester au maximum 3 ans au sein de la coopérative.

Les 4 premiers porteurs de projet intégreront officiellement la CAE  après avoir suivi un atelier d’intégration de 2 jours les 21 et 22 juin 2011.

En savoir (+)

Lire l’interview de Gregoric Faucon sur le site du Salon de l’Entreprise Aquitaine

Aller sur le site de Coop’Alpha

A propos Gabrielle Denis

Directrice associée d'Editoile, agence de communication web (stratégie de contenu, création de contenu, community management et formation) à Bordeaux (Gironde, Aquitaine).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.