Logo Aerospace Valley

Aerospace Valley annonce sa stratégie

La Bordelaise Agnès Paillard a succédé au Toulousain Jean-Marc Thomas à la présidence d’Aerospace Valley lors de l’assemblée générale du 28 septembre 2011. L’occasion de faire le bilan d’activités du pôle de compétitivité aéronautique et de présenter ses axes stratégiques.

Agnès Paillard était auparavant en mission chez EADS Astrium. Jean-Marc Thomas, qui avait assuré la présidence du pôle de compétitivité pendant sept ans, n’était pas candidat à sa propre succession.

Aerospace Valley : un pôle de compétitivité mondial

Le pôle, qui associe les deux régions Aquitaine et Midi-Pyrénées, constitue le premier bassin d’emploi européen dans le domaine de l’AESE (Aéronautique, Espace et Systèmes Embarqués). Il compte 541 membres dont 50 % de PME (Petites et Moyennes Entreprises) avec un effectif moyen de 120 personnes.

Chiffres clés :

  • 120 000 emplois industriels
  • 1 600 établissements
  • 1/3 des effectifs aéronautiques français, plus de 50 % dans le domaine spatial
  • 8 500 chercheurs
  • 2 des 3 grandes écoles françaises aéronautiques et spatiales
  • 481 projets labellisés ou agréés (en 7 ans)
  • 246 projets financés pour un coût total de 725 millions d’euros

4 grands axes stratégiques

Dans son discours d’investiture, Agnès Paillard a défini les orientations du pôle Aerospace Valley pour les années à venir :

  1. Accompagner les PME qui sont la richesse de la filière mais aussi sa fragilité
  2. Adapter l’offre des PME aux besoins des donneurs d’ordres
  3. Les aider à passer du projet au produit et procédé innovant
  4. Articuler l’action du pôle avec celle des agences économiques des conseils régionaux

L’aéronautique a rendez-vous à EDM

Une partie de ces PME, entreprises sous-traitantes du secteur de l’aéronautique, participeront à EDM (European Defence Meetings) les 23 et 24 novembre 2011 au Parc des Expositions de Bordeaux. Cette convention d’affaires réunit près de 400 entreprises internationales (preneurs et donneurs d’ordres) et prévoit environ 4 000 rendez-vous d’affaires.

Objectif : faciliter l’accès des PME à de nouveaux marchés et la concrétisation de nouveaux contrats avec de gros opérateurs. EDM s’inscrit dans le prolongement d’Aérosolutions, manifestation spécialisée dans l’aéronautique civile jusqu’en 2009. EDM élargit le spectre en ouvrant aux domaines du naval et du terrestre mais se spécialise dans le secteur de la défense pour cette première édition.

En savoir (+)

Aller sur le site Web d’Aerospace Valley

Aller sur le site Web d’EDM (European Defence Meetings)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.