Publié par Laisser un commentaire

L’apprentissage prisé par les TPE

Le 43e baromètre des TPE (Très Petites Entreprises) réalisé par l’IFOP pour Fiducial révèle que 72 % des patrons jugent l’apprentissage adapté à leurs besoins. Exemple chez EDF Aquitaine. 

Le baromètre de conjoncture des TPE, annoncé le 16 septembre 2011, revient sur la perception des dirigeants sur la formation et l’apprentissage ainsi que sur le système éducatif français. On y apprend par exemple que la moitié des dirigeants de TPE a dispensé une formation à ses salariés.

L’apprentissage a la cote dans les TPE

L‘apprentissage bénéficie d’une bonne image auprès des patrons de très petites entreprises :

  • Il offre des perspectives intéressantes en termes d’évolution de carrière (pour 86 % des interrogés)
  • Il facilite le recrutement de personnel (84 %)
  • Les formations qu’il propose permettent de s’adapter rapidement à l’évolution des métiers (79 %).

Ils sont cependant 83 % à penser qu’il est difficile de trouver un bon apprenti. Une TPE sur quatre (24 %), soit deux employeurs sur cinq (41 %), a déjà eu recours à un contrat d’apprentissage courant 2009, 2010 et 2011. Et 16 % (soit 27 % des employeurs) à un contrat de professionnalisation.

Les dirigeants qui ont eu recours à l’apprentissage en tirent un bilan positif pour leur entreprise (85 %) et près de quatre dirigeants sur dix (39 %) ont déjà embauché un de leurs apprentis. Ce chiffre monte à 66 % dans les TPE de plus de 5 personnes.

Un exemple de grand recruteur d’apprentis : EDF en Aquitaine

Le groupe EDF (Electricité De France) annonçait en mars 2011 un plan de recrutement ambitieux en France (240 métiers), tant sur les embauches en CDI (Contrats à Durée Indéterminée) qu’en alternance. Et pour cause : de 25 % à 30 % des effectifs partent à la retraite en France d’ici 2015 (et près de 50% pour la maintenance et l’exploitation dans les métiers de production, d’ingénierie et de distribution). L’alternance contribue à la relance de l’ascenseur social, notamment dans le secteur industriel.

4 % des effectifs du groupe se forment aujourd’hui en alternance. En Aquitaine, c’est 4,4% avec 221 contrats d’apprentissage ou de professionnalisation, et ce à tous les niveaux de qualification (du CAP au bac +5) et dans tous les domaines (technique, commercial, RH, finances). En Aquitaine, 110 postes en alternance étaient proposés en septembre 2011.

En savoir (+)

Voir les résultats du baromètre IFOP-Fiducial

Consulter les offres d’emploi, d’alternance et de stage sur www.edfrecrute.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.