Comité des expositions de Bordeaux

CEB va exploiter la Cité mondiale à Bordeaux

A l’occasion de la Nuit des réseaux d’Aquitaine le 13 février 2012, CEB (Congrès et Expositions de Bordeaux) a annoncé qu’il allait exploiter le Centre de congrès de la Cité mondiale avec le groupe Accor à compter du 1er juillet 2012.

Une offre de réception qui s’étoffe

CEB et le groupe Accor ont annoncé qu’ils allaient prochainement exploiter ensemble le Centre de congrès de la Cité Mondiale de Bordeaux. Jusqu’à présent, cette partie de la Cité était gérée uniquement par le groupe Accor, qui est également en charge de l’hôtel Mercure Cité mondiale (une centaine de chambres) et du restaurant Le 20.

CEB va engager d’importants travaux en deux tranches, la première en juillet-août 2012, la seconde un an plus tard, afin de donner à la Cité mondiale une nouvelle dimension pour compléter au mieux son offre d’accueil nationale et internationale.

Pour mémoire, la société CEB exploite déjà le Parc des Expositions, le Palais des congrès et le Hangar 14 à Bordeaux.

La 2e Nuit des réseaux d’Aquitaine

Initiée en 2011, la deuxième Nuit des réseaux d’Aquitaine était organisée par l’APACOM (Association des Professionnels Aquitains de la COMmunication) en partenariat avec La Mêlée (association du secteur des technologies de l’information et de la communication en Midi-Pyrénées). Elle a accueilli 462 professionnels à la Cité Mondiale de Bordeaux pour une soirée de réflexion et d’échanges.

L’APACOM œuvre pour réunir tous les communiquants et responsables influents d’Aquitaine dans une dynamique positive de développement économique. Forte de plus de 500 membres, l’association organise de nombreuses actions : les Face à face de la communication, les Caf’Com, le 18/20 des indépendants, l’Observatoire de la com’, etc.

En savoir (+)

Aller sur le site de CEB

Aller sur le site de la Nuit des réseaux

Aller sur le site de l’APACOM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.